Organisme: 
Le Conseil international des aéroports
Client: 
Airport Terminal Operations Ltd.
Projet: 
Aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam

Le Conseil international des aéroports (ACI) a octroyé à l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolan de l'île Maurice, un prix pour la « Qualité des services aéroportuaires (ASQ) », le nommant ainsi meilleur aéroport d'Afrique desservant plus de deux millions de passagers par an.

Louis Berger et Ammann & Whitney, société de Louis Berger, a fourni des services de conseil technique pour la construction d'un nouvel aérogare à l'aéroport international Seewoosagur Ramgoolam, situé à 48 kilomètres de Port Louis, la capitale de l'île Maurice. Les fonctions de l'équipe allaient de l'examen des plans à la surveillance de la construction.

Le nouvel aérogare de 57 000 m², qui a ouvert en mai 2013, comprend 56 comptoirs d'enregistrement, des des systèmes de pointe en matière de manutention des bagages, des magasins et des salons VIP. Il bénéficie également de divers éléments éco-énergétiques, notamment des panneaux photovoltaÏques pour recueillir l'énergie solaire, des systèmes de récupération d'eau de pluie et des façades thermo-isolées pour diminuer le réchauffement. L'installation peut accueillir jusqu'à 4 millions de voyageurs par an.

Les prix ASQ d'ACI sont l'une des distinctions honorifiques les plus prisées du secteur de l'aviation. Ils sont considérés comme un point de référence en termes d'excellence des aéroports. Les lauréats sont désignés sur la base des résultats des enquêtes de satisfaction du programme ASQ, menées auprès des passagers par l'ACI. Plus de 300 aéroports à travers 80 pays participent chaque année au programme d'enquêtes.

Projets connexes

Aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam | Île Maurice

Airport Terminal Operations Ltd. a choisi Louis Berger pour gérer ses projets de construction d'un nouvel aérogare à l'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam. Louis Berger a été chargée d'examiner et d'approuver les plans, de gérer le projet ainsi que de superviser la construction du nouvel aérogare, qui peut accueillir quatre millions de passagers par an.    Lire plus >