Agrandissement des usines de traitement des eaux usées de Baltimore pour restaurer la baie de Chesapeake

Le bassin versant de la baie de Chesapeake est le plus grand estuaire de l'Amérique du nord, et compte plus de 150 fleuves et rivières qui se déversent dans la baie. Même si l'état de la baie de Chesapeake s'est amélioré depuis les années 1970, la qualité de son eau et de ses affluents est toujours grandement affectée par l'excès de sédiments et de nutriments.

Défi
Les usines de traitement des eaux pluviales dans le bassin versant de la baie de Chesapeake avaient besoin de mise à niveau avec des technologies avancées, afin de réduire la quantité de nutriments déversés dans les affluents, dans le but de restaurer la qualité de l'eau et améliorer l'état de santé de l'écosystème dans la baie.

Solution
Le ministère des travaux publics de la ville de Baltimore a choisi Louis Berger pour prendre en charge l'agrandissement de l'usine de traitement des eaux usées du fleuve Back à Baltimore (WWTP) dans le cadre du programme de la baie de Chesapeake, afin de réhabiliter le bassin hydrographique.

Louis Berger assure la gestion de la construction et des services d'inspection pour :

  • une installation avancée de suppression des nutriments (264 millions de dollars) sur le fleuve Back WWTP, pour réduire les niveaux de nitrogène et de phosphore.
  • un projet complet avec la rénovation des cuves de digestion et la construction de nouvelles installations sur le site, et la coordination de toutes les activités liées à la construction.
  • la réhabilitation des bassins principaux de sédimentation du WTTP.