Interior view of Channel Tunnel connecting UK and France
Relier l'Angleterre à l'Europe continentale

Le tunnel sous la Manche est un tunnel ferroviaire de 50,5 kilomètres (31,3 miles) de long qui se trouve sous la Manche et relie le Royaume-Uni et la France. C'est le troisième plus long tunnel ferroviaire au monde, dépassé seulement par le tunnel de base du Saint-Gothard en Suisse et le tunnel du Seikan au Japon, et possède la plus longue section sous-marine du monde avec 37,9 kilomètres (23.5 milles).

Défi
Des idées pour un tunnel reliant l'Angleterre et la France existent depuis le début du 19ème siècle, mais ce n'est que dans les années 1980 qu'un accord a été conclu par les leaders britanniques et français sur la construction, avec des fonds privés, d'une liaison internationale par tous temps. Les promoteurs ont été invités à soumettre des propositions et une présentation par Channel Tunnel Group / France-Manche (composée de cinq banques et dix entreprises de construction) pour concevoir et construire un système de tunnel pouvant accueillir à la fois des trains conventionnels et des services de transport par véhicule, a été sélectionné. Un projet d'infrastructure de cette envergure et de cette complexité, le plus important d'Europe à ce jour, nécessiterait une innovation technique majeure et un financement privé important.

Solution
En 1987, Louis Berger a été embauché par le Tunnel Channel Lending Consortium pour fournir des services de conseils techniques aux banques de placement. La tâche initiale consistait à analyser le contrat de construction, les estimations de coûts et d'autres documents proposés afin d'identifier les risques potentiels et à préparer un rapport initial devant servir de base à la négociation des documents finaux du contrat.

Avec l'augmentation des mécanismes de crédit et la syndication des prêts, Louis Berger a assuré par la suite la révision continue des coûts de construction, l'analyse des travaux en cours et les conseils techniques aux banques. Cela comprenait une évaluation continue des risques, l'évaluation des besoins de financement et un suivi de haut niveau de l'avancement du projet, en particulier des installations terminales, pendant toute la durée du projet.

Les travaux de construction comprenaient un système de navette ferroviaire comprenant deux tunnels forés de 7,6 mètres (24,9 pieds) de diamètre et un tunnel de service distinct, chacun d'environ 50 kilomètres (31 milles) de long, en plus des complexes terminaux à chaque extrémité.

Achevé en 1994, le tunnel sous la Manche transporte les trains de voyageurs à grande vitesse Eurostar, la navette Eurotunnel pour les véhicules et les camions routiers ainsi que les trains de marchandises internationaux. Le trajet entre les terminaux de Coquelles, Pas-de-Calais, France, et Folkestone, Kent, Angleterre prend environ 20 minutes en train de voyageurs et 35 minutes en navette. Au cours de l'année 2015, 21 millions de passagers ont été accueillis dans le tunnel, en plus de 1,5 million de camions.