• Construction workers perform excavate site for future metro station
  • Building D-wall cages at Msheireb Station for Doha Metro, Qatar
  • Doha, Qatar skyline
Le Qatar construit un réseau ferroviaire moderne

Le Qatar, officiellement l'État du Qatar, est un émirat arabe souverain occupant la petite péninsule du Qatar sur la côte nord-est de la péninsule arabique, qui est beaucoup plus vaste. Le pays compte près de 2,1 millions d'habitants. Avec d'énormes réserves de gaz naturel et de pétrole, le Qatar a été désigné le pays le plus riche par le magazine « Forbes » en 2012.

Défi
Le Qatar avait besoin de moderniser ses infrastructures pour attirer des entreprises dans la région et se préparer en prévision de la Coupe du monde FIFA 2022. Le pays dispose d'un réseau routier moderne, mais pas de voies ferrées. Le Qatar a approuvé la construction du « Projet ferroviaire intégré » , qui englobe quatre lignes de métro, un système de transport, un métro léger, un train à grande vitesse et des lignes de trafic mixte.

Le Qatar Rail Development Program [« Programme de développement du réseau ferroviaire du Qatar »] a pour but de créer un réseau ferroviaire de premier ordre, respectueux de l'environnement, sûr et fiable, et de soutenir la « Qatar 2030 Vision » , un plan de développement urbain durable favorisant un meilleur développement économique, social et environnemental.

Solution
La coentreprise Louis Berger Egis Rail (LBERJV) en association avec la Qatar Program Management Company (QPM) assure la gestion de projets, une gestion de construction, une gestion de conception et une gestion commerciale pour les corridors de métro à niveau, en élévation et souterrains ainsi que des structures de stations multimodales.

La LBERJV a été sélectionnée en août 2012 pour assurer des services de gestion de projet pour la Gold Line et les stations principales. Plus récemment, la LBERJV a également été chargée de fournir des services de conseil en gestion de projet pour la Red Line North, Red Line South et Green Line, dont la longueur cumulée atteint environ 16 km.

On prévoit la fin de la première phase du projet d'ici 2019. Il comprendra quatre nouvelles lignes de métro, totalisant une longueur de 86 km et 38 stations à Doha, la capitale du Qatar.

Lorsqu'il sera achevé en 2026, le réseau comptera 230 kilomètres de voies ferrées et 95 stations. À long terme, ce projet prévoit la connexion du réseau au Lusail Light Rail de 32 km, actuellement en construction, et au système de transport proposé dans le quartier de West Bay. Il faudra explorer d'autres moyens de connexions avec les autres villes du Qatar et les pays voisins, grâce aux lignes électrifiées de trafic mixte et un pont-jetée.