•  Freedom Ring at Expo Filipino
  • Freedom Ring complex
  • Aerial view of Freedom Ring
  • Freedom Ring splice
  • workers hanging from ramp
  • landscaped amphitheater and a translucent membrane roof
  • translucent membrane roof
  • outside view of Freedom Ring
Les Philippines célèbrent le centenaire avec Freedom Ring

Pour commémorer le 100ème anniversaire de l'indépendance des Philippines vis à vis de l'Espagne, la Commission nationale du centenaire des Philippines a proposé la construction d'un centre des arts et d'expositions appelé Expo Filipino. Il devait être construit - à temps - sur le domaine de l'ancienne base aérienne américaine Clark Field, à 80 kilomètres au nord de Manille.

Défi
Trois éléments séparés ont été prévus au centre du site de l'expo : les édifices du théâtre, un amphithéâtre aménagé et une toiture à membrane translucide. Ils seront connus sous le nom de Freedom Ring. Un toit de structure spatiale couvrirait une surface d'exposition de 35 000 mètres carrés. Un toit spectaculaire de membrane textile en forme de feuille de palmier Anahaw - le symbole de l'unité des Philippines - protégerait l'amphithéâtre.

L'équipe a besoin de ce qui suit :

  • un logiciel de gestion de programme sophistiqué
  • un budget de tâches et de sous-tâches détaillé
  • un schéma directeur pour l'achat de biens, matériaux et services
  • un programme de surveillance de la mise en œuvre
  • un système pour livrer sur place et en temps voulu le matériel à long délai d'approvisionnement.

Solution
Louis Berger, avec Ammann & Whitney, une entreprise Louis Berger, a travaillé avec la société de construction philippine AsiaKonstrukt pour construire le complexe Freedom Ring. Les services fournis comprenaient la conception, la planification de la construction, les contrôles de projet et l'estimation des coûts. En travaillant de manière efficace, le consortium a terminé Freedom Ring en 18 mois, et à temps pour la célébration du centenaire en 1998.