• Microclimate design guidelines for Naval Air Station China Lake

    Design Guidelines - Microclimate

  • Rendering of landscape with stormwater management features for Naval Air Station China Lake

    Stormwater Landscape

  • Design guidelines for pedestrian right-of-way for Naval Air Station China Lake

    Design Guidelines - Pedestrian Right-of-Way

  • Design guidelines to cope with wind and dust for Naval Air Station China Lake

    Design Guidelines - Wind & Dust

  • Rendering of climate-adapted building for Naval Air Weapons Station China Lake

    Climate-adapted Building

  • Rendering of climate-adapted building for Naval Air Weapons Station China Lake

    Climate-adapted Building

  • Rendering of climate-adapted building for Naval Air Weapons Station China Lake

    Climate-adapted Building

  • Design guideline illustrating seasonal sun paths

    Design Guidelines - Seasonal Sun Paths

  • Infographic illustrating design guidelines for vertical louvers to provide shade

    Design Guidelines - Louvers for Shade

  • Infographic illustrating design guidelines for deep overhangs to provide seasonal shade

    Design Guidelines - Overhangs for Seasonal Shade

  • Section drawing illustrating design guidelines for deep overhangs to provide seasonal shade

    Design Guidelines - Overhangs for Seasonal Shade

Planification pour un avenir durable, indépendant de l'énergie

La station d'armement aéronavale (NAWS) China Lake est un atout fondamental pour les infrastructures d'évaluation et de test du Ministère de la Défense. S'étendant sur 4 400 mètres carrés, c'est son plus vaste bien foncier. Le principal propriétaire de l'installation est le centre de recherche sur l'armement aéronavale, qui réalise des recherches sensibles et dangereuses, ainsi que des activités de développement, d'acquisition, de test et d'évaluation. Parmi ces employés, on retrouve 4 500 scientifiques civils, des ingénieurs, et du personnel technique.

Défi
Pour répondre à l'augmentation des besoins opérationnels de la flotte du Pacifique tout en limitant la construction d'infrastructures et de bâtiments supplémentaires, le commandement d'ingénieries des ressources navales de la marine américaine (NAVFAC) Sud-ouest a reconnu qu'il était nécessaire d'avoir recours à une planification efficace. Les plans directeurs doivent faire correspondre le NAWS China Lake avec les besoins opérationnels présents et à venir, assurer des services de qualité aux marins et à leur famille, identifier des stratégies pour lever des fonds limités auprès de la Marine, et permettre à l'installation de viser à l'indépendance énergétique. 

Solution
Louis Berger a développé trois plans directeurs à la structure flexible pour informer les décisions de développement et de planifications pendant les 20 prochaines années. Chaque plan identifie les types et les emplacements à développer, en prenant en compte le remaniement des missions, l'empiètement, la réduction du budget de la Défense, et l'appel du développement durable.

Voici les trois zones du plan directeur : sur le flanc sud, une chaîne de plus de 2 000 kilomètres carrés aériens pour les nouvelles missions ; l'espace aérien Armitage ; puis le laboratoire central et le quartier de base arrière « centre ville » : Mainsite. Les travaux comprennent :

  • le développement de plans d'investissement à court et long terme pour chaque zone.
  • le développement de normes de conception qui respectent les protocoles de la marine pour des bâtiments durables, à développement à faible impact et en indépendance énergétique.
  • le développement d'instructions « basées sur la forme » pour déterminer la manière dont s'agencent les bâtiments entre eux, en harmonie d'échelle, de volume et de matériaux.