• Premiere_KCBNamTheun2_2008Nakai_Damresized.jpg
  • KCB_NamTheun2007_Intake_Structureresized.jpg
  • Nam_Theun_2_Dam_Constructionresized.jpg
  • Powerhouse__Nam_Theun_IIresized.jpg
  • Powerhouse2__Nam_Theun_IIresized.jpg
  • Headrace_Channel_at_Intakeresized.jpg
La centrale hydroélectrique stimule le développement au Laos et en Thaïlande

Situé dans le Sud-Est de l'Asie, le Laos est un pays enclavé, avec un taux de pauvreté élevé.  Le Laos cherchait à renforcer son économie en développant une centrale hydroélectrique pour produire de l'électricité et créer un approvisionnement stable en eau.

Défi
Le Laos et la Thaïlande ont décidé de collaborer pour produire 3 000 MW d'hydroélectricité au Laos afin de l'exporter vers la Thaïlande. Le projet Nam Theun 2 (NT2) de 1,5 milliard de dollars exploiterait l'énergie du fleuve Nam Theun. Il fallait une dérivation trans-bassin des eaux de la Nam Theun vers une centrale à la base de l'escarpement Nakai et, de là, vers le Mékong.

Solution
Klohn Crippen Berger (KCB), une filiale de Louis Berger, a été choisie par le consortium international de conception et de construction pour soumettre un appel d'offre de la conception en ingénierie de deux lots de travaux de génie civil principaux. Ces lots incluaient :

  • un barrage principal en béton compacté au rouleau (RCC) et un déversoir en béton armé, une galerie de dérivation, des batardeaux en béton compacté au rouleau, 10 barrages de col à réservoir, un canal d'amenée et un accès au site
  • une centrale principale à 3 unités fournissant une énergie d'exportation vers la Thaïlande, attenante à une centrale à 2 unités fournissant de l'énergie au réseau local Lao, les installations civiles de poste extérieur, le canal de fuite et les bâtiments associés de la zone de la centrale

pour relever les défis de construction créés par les inondations annuelles du fleuve Nam Theun, KCB a développé un plan de dérivation étalé sur trois ans pour permettre la construction du barrage Nakati pendant les saisons sèches.

Le projet fut achevé à temps et commença ses opérations en mars 2010. La NT2 alimente environ 3 millions de foyers thaïlandais. Les revenus provenant de la NT2 permettront au Laos de réduire encore la pauvreté et d'investir en éducation, santé et infrastructure.  Le projet améliore considérablement les conditions de vie de 6500 personnes vivant sur le plateau Nakati qui bénéficie désormais de l'électricité et d'un approvisionnement stable en eau.