• Front and roof view of Queen Alia International Airport in Amman, Jordan
  • Entrance shot of Queen Alia International Airport
  • illuminated main entrance of Queen Alia International Airport
  • Aerial view of Queen Alia International Airport
  • Water fountain in front of Queen Alia International Airport
  • Amman, Jordan
  • View of terminal at Queen Alia International Airport
  • QAIA Construction
  • QAIA Construction
  • QAIA Construction
  • Aerial view of Queen Alia International Airport under construction
Un nouvel aéroport, grand et moderne, dessert la capitale de Jordanie

L'aéroport international Queen Alia est la plaque tournante de l'aviation principale en Jordanie, un royaume arabe au Moyen-Orient. L'aéroport est situé à 32 kilomètres de la capitale de la nation, Amman.

Défi
En 2007, afin de répondre à une croissance rapide du trafic de passagers, le gouvernement de Jordanie a commencé un programme de réhabilitation, d'expansion et de modernisation de l'aéroport.

Solution
Le consortium Groupe international des aéroports et une coentreprise de Joannou & Paraskevaides (Overseas) Ltd. et J&P-AVAX S.A. ont choisi Louis Berger pour fournir des services d'ingénierie indépendante. Louis Berger a surveillé les calendriers et les coûts du projet, et en a supervisé la construction.

Le transfert des opérations vers le nouveau terminal de l'aérogare de passagers s'est produit en mars 2013.

Les caractéristiques du projet comprennent :

  • une nouvelle aérogare de passagers de 100 000 mètres carrés, 14 portes, capables de gérer 9 millions de passagers par an
  • la construction tout en béton, à efficacité énergétique, fournissant un contrôle climatique passif
  • un auvent de toit avec une série de dômes modulaires, qui donne de l'ombre à des espaces extérieurs et des jardins. Les unités de dôme sont séparées les unes des autres pour permettre à la lumière naturelle d'entrer dans le bâtiment, ce qui réduit les coûts énergétiques.

Une fois le nouveau terminal ouvert, l'ancien terminal a été démoli et les travaux ont commencé sur l'expansion du nouveau terminal,  qui a été achevé en 2016. L'aéroport élargi peut dorénavant accueillir 12 millions de passagers par an. Louis Berger a été l'ingénieur indépendant et a fourni d'autres services pour l'expansion.