• View of San Francisco-Oakland Bay Bridge
  • Aerial view of San Francisco-Oakland Bay Bridge
  • Aerial view of San Francisco-Oakland Bay Bridge construction
  • construction of bridge
  • rendering of San Francisco-Oakland Bay Bridge
  • Aerial view of San Francisco-Oakland Bay Bridge construction
  • rendering of San Francisco-Oakland Bay Bridge
  • load transfer at the San Francisco-Oakland Bay Bridge
  • load transfer at the San Francisco-Oakland Bay Bridge
  • Aerial view of San Francisco-Oakland Bay Bridge construction
Réparation du plus grand pont suspendu auto-ancré du monde

L'idée de construire un pont reliant San Francisco à Oakland existe depuis le début des années 1870. En 1936, ce rêve de longue date s'est enfin réalisé en reliant les deux villes : le San Francisco–Oakland Bay Bridge, long de 5 milles (8 km), fut officiellement ouvert à la circulation.

Défi
Le 17 octobre 1989, une section de la travée est du San Francisco–Oakland Bay Bridge entre l'île de Yerba Buena et Oakland s'est effondrée pendant le séisme de Loma Prieta. American Bridge-Fluor, une co-entreprise entre American Bridge Company et Fluor Corporation, a été sélectionnée pour construire le remplacement de la travée est du pont.

Solution
Klohn Crippen Berger, une filiale de Louis Berger, a été choisi par le American Bridge-Fluor pour assurer la conception en ingénierie sur ce projet. Dans ce cadre, la société :

  • a conçu 14 jetées provisoires dans la baie de San Francisco pour anticiper l'installation de câbles suspendus.
  • a conçu la structure de relevage et le portique utilisés pour élever la tour principale permanente, d'une hauteur de 165 mètres.

Dans le cadre d'un autre contrat, Ammann & Whitney, la division spécialisée dans les ponts à grande portée chez Louis Berger, a fourni des services d'ingénierie en vue de la fabrication des poutres, l'installation des câbles principaux et de la suspension, et la procédure de transfert de charges pour la structure. Le travail de l'entreprise comprenait :

  • le développement de la forme cambrée des poutres-tabliers pour la fabrication
  • le calcul de la géométrie des câbles principaux et des longueurs des câbles de suspension pendant l'érection
  • la préparation des procédures détaillées pour le transfert de charges de la superstructure du pont de l'étaiement au système de suspension.

La structure restaurée, conçue pour supporter des conditions sismiques et météorologiques extrêmes, constitue le plus grand pont suspendu auto-ancré du monde.