• Sheikh Zayed Tunnel, Abu Dhabi, UAE
  • Aerial view of Sheikh Zayed Street and Tunnel
  • View from under bridge
  • Aerial view of Al Salam Street and Tunnel
  • Aerial view of Al Salam Street and Tunnel under construction
  • Aerial view of Al Salam Street and Tunnel under construction
  • Asphal truck on the Al Salam Street in Abu Dhabi
  •  Workers under bridge at the Al Salam Street
  • Al Salam Street wall design under construction
  • Wall design rendering for Al Salam Street
  • Wall design rendering for Al Salam Street
La florissante Abu Dhabi gagne un tunnel et une autoroute de classe mondiale

Abu Dhabi est une île au large de la côte du golfe Persique, et c'est la capitale des Émirats Arabes Unis. Un centre culturel et commercial, Abu Dhabi est le foyer de plus de 900 000 habitants et a investi des milliards de dollars dans les routes et les infrastructures pour suivre le rythme de sa croissance.

Défi
Abu Dhabi avait besoin d'une autoroute moderne avec des tunnels et des échangeurs pour améliorer la circulation des véhicules sur l'île. Le projet était situé dans un environnement urbain dense et nécessitait des solutions d'ingénierie sur mesure qui minimiseraient l'impact sur les résidents, les entreprises et les automobilistes pendant la construction.

Solution
Le ministère des Affaires municipales à Abu Dhabi a approuvé une mise à niveau de Al Salam Street (plus tard renommée Sheikh Zayed Street) et a sélectionné Louis Berger pour gérer le projet complexe.

La construction comprenait :

  • l'élargissement de la rue à quatre voies dans chaque sens
  • la construction d'un tunnel d'autoroute de 4,2 km de long qui acheminait la circulation vers les rues et échangeurs clés
  • la construction de quatre échangeurs souterrains, chacun d'environ un kilomètre de long
  • le maintien d'un flux continu du trafic et des services publics pendant les travaux.

Le Tunnel Sheikh Zayed, traversant le quartier d'affaires de la ville, a ouvert en décembre 2012. C'est l'un des plus longs tunnels du Moyen-Orient, et il a été rebaptisé en mémoire du père fondateur du pays, le regretté Cheikh Zayed Bin Sultan Al Nayhan.